L'Association

Un peu d'histoire...

En 2005, les recherches sur la biodiversité des bassins portuaires, poursuivies jusque-là par Gérard Breton et son équipe dans le cadre institutionnel du Muséum du Havre, risquaient de cesser, et aucun organisme en France ne développait un programme de recherches comparable, donc n’était susceptible de prendre la relève. Le travail scientifique de ces « plongées bio » dans les bassins du port du Havre se doublait d’un travail de vulgarisation de la biologie marine auprès des plongeurs et auprès du plus large public ; les quelques 300 plongeurs qui avaient été inscrits à cette activité depuis une dizaine d’années souhaitaient qu’elle se poursuive.

Gobiusculus flavescens, Gobie nageur

Forme III, port du Havre

Cliché Gérard BRETON

L'origine et le développement du projet associatif

Un noyau de havrais fidèles de ces "plongées bio" regroupés autour de Denis CORTHESY a, en réponse à cette demande, proposé alors la création d'une Association loi 1901, qui a vu le jour au cours de l'été 2005 et a pris le nom de "Port Vivant". L'absence de tout soutien institutionnel au départ a amené l'association a précisé son projet d'une part pour répondre aux attentes des participants (volet vulgarisation), d'autre part, avec l'appui de Gérard BRETON qui a accepté d'être le conseiller scientifique de l'association, poursuivre et affiner le travail d'inventaire et de recherche dans le port du Havre avec l'objectif de l'étendre à d'autres ports de la région.

Le projet s'articule autour de deux axes forts :

1/ poursuivre le travail scientifique de connaissance du milieu biologique portuaire, milieu anthropisé original, en diffuser les résultats par des publications scientifiques de haut niveau, et l'élargir à d'autres ports ou bassins paraliques, voire dulcicoles, français;

2/ tout en préservant le nécessaire travail de médiation :

- former à la biologie marine les plongeurs participants, en allant, pour certains d'entre eux, jusqu'à l'intégration à un travail de recherche;

- développer, d'après l'exemple de ce milieu très particulier, la notion de protection du milieu marin, et la préservation de son patrimoine biologique;

- diffuser auprès d'un plus large public des connaissances originales sur le milieu portuaire.

Les résultats...

Les premiers résultats de cette activité sont encourageants :

- une à deux plongées par mois regroupant 8 à 30 plongeurs;

- poursuite de l'inventaire de la biodiversité, dont 104 espèces nouvellement reconnues dans nos bassins viennent s'ajouter aux 357 recensées en 2005 (principalement espèces de l'épibenthos);

- participation à des programmes de recherche internationaux;

- surveillance des espèces introduites et/ou invasives, en particulier dans le cadre du programme VIP soutenu par le GIP Seine-Aval en 2010 et 2011;

- caractérisation des plans d'eau en terme de zonation paralique;

- surveillance des épisodes de dystrophie;

- conférence, participation à la Fête de la Science, publications.

Port Vivant a réalisé fin 2012 une exposition en 16 kakémonos « Port Vivant II ».

Depuis 2014, « Port Vivant » commence une étude qualitative du plancton des bassins portuaires du Havre.

Il est à noter que « Port Vivant », si l’association est sollicitée, peut rédiger, pour des bureaux d’étude, des institutions ou des organismes réalisant une étude d’impact en milieu marin, portuaire ou d’eau douce la partie concernant les inventaires faunistiques et floristiques.

C’est ainsi que, depuis 2008, Port Vivant a piloté ou participé aux inventaires faunistiques et floristiques dans le cadres des projets suivants : installation d’un terminal méthanier dans le port d’Antifer (2008-2010), projets concernant les quais Lafayette, Rochambeau et de l’Atlantique du port du Havre en collaboration avec la CSLN (2011), étude du rejet du CTP du Havre par Ecotox (2009, et avec la CSLN en 2012). Il s’est associé au GEMEL pour réaliser le programme « VIP – Vie Introduite dans les Ports » du GIP Seine-Aval (2010-2011) et a poursuivi l’étude des peuplements du port de Rouen (2012). Port Vivant peut également réaliser des études relevant de la compétence de ses membres (Villers-sur-mer, conseil muséologique et patrimonial, 2008), ou proposer des conférences.

Vous trouverez ci-dessous les rapports d'acitivté des dernières années :

Rapport d activite 2016 (Début)Rapport d activite 2016 (Début) (21.38 Ko)

Rapport d activite 2015Rapport d activite 2015 (207.19 Ko)

Activite 2014 chronologiqueRapport d activite 2014 (15.2 Ko)

Rapport d activite 2013Rapport d activite 2013 (47 Ko)

Rapport d activite 2012Rapport d activite 2012 (570.5 Ko)

Rapport d activite 2011Rapport d activite 2011 (44.5 Ko)

Rapport d activite 2010Rapport d activite 2010 (108 Ko)

Rapport d activite 2009Rapport d activite 2009 (37.5 Ko)

Rapport d activite 2008Rapport d activite 2008 (45.5 Ko)

Les années à venir...

L'association souhaite poursuivre ses actions, mais également étendre son action en intégrant de nouveaux projets ou en en développant d'autres.

Grâce à son statut d'association de loi 1901, Port Vivant peut également recevoir des dons (financiers et en nature) et à ce titre, remercie chaleureusement tout donateur ou sponsor qui lui permettrait de développer son projet.

 

Hemigrapsus sanguineus, espèce introduite d’origine japonaise

Môle central

Cliché Gérard BRETON